Copie de gal_brrom_1140x150 3.JPG

 

Présentation de Piotre Klemensiewisz

Piotre Klemensiewisz

Piotr Klemensiewicz naît en 1956 à Marseille. Il est le fils d'une mère et d'un père résistants polonais, durant la Seconde Guerre mondiale. Installés à Marseille ,après la guerre, Piotr Klemensiewicz étudie à l'école supérieure des beaux-arts de Marseille, dont il sort diplômé en 1979, et où il enseigne à partir de 1986.

Son activité d'enseignement ne l'empêche pas de créer une œuvre singulière, autobiographique et intimiste, marquée par le mystère, dans laquelle il poursuit une recherche sur la transcription du paysage, à travers des séries (Animaux, Tables, Arbres à boules, etc.) qu'il expose régulièrement en France et à l'étranger. Il a effectué des séjours en Corée du Sud et au Canada, où il a enseigné à l'UQAM Montréal.

Il est notamment reconnu pour son travail sur la couleur, qu'il considère comme « le principal vecteur du langage pictural » : « les couleurs, dit-il, ont un langage visuel propre qui fait taire les mots. » En 2005, les éditions Actes Sud publient une première rétrospective de l'œuvre de Piotr Klemensiewicz, retraçant les différentes étapes du travail de l'artiste, commentées par plusieurs critiques d'art comme Olivier Kaeppelin, Sally Bonn ou Bernard Millet.

En 2007 le musée des Tapisseries et le Pavillon Vendôme d'Aix-en-Provence lui consacrent une exposition qui fait l'objet d'une nouvelle monographie « Nuance » éditée par Archibooks avec un texte de Brice Matthieussent.

En septembre 2017 un livre monographique retraçant les travaux depuis 2010 est publié aux éditions Archibooks avec des textes d'Isabelle Laban-Dal Canto, Larissa Kikol et Sally Bonn, à l'occasion de l'exposition Terrestre (paysages) au musée de Salagon à Mane.