Dolorès LING analyse son oeuvre - 1994

Dolorès LING : Catalogue de l’exposition "LING – peinturesencres de chine, Parlement Européen – Strasbourg, 1994".

"Je m’aperçois que quand je parle de ma peinture, je pourrais au fond, dire la même chose de la vie. Car pour moi l’art et la vie coulent de la même source, ils forment un tout. Dans les deux domaines j’essaie de toucher l’essentiel, de dépouiller, soit les traits, les mots, soit les gestes et les objets. C’est contre le "trop" que je lutte. Le "trop" nous voile l’essentiel. Peut-être que la vie comme l’art ne consistent qu’à remplir au plus juste l’espace, le temps, le silence, une toile.
Mais il faut aussi faire sa place au phénomène de la passivité "d’être objet". Une toile se peint quelquefois "hors de nous", presque toute seule, vous n’êtes que son outil. Comme le dit Dora Vallier, "C’est la peinture qui mène le jeu". C’est comme dans la vie, vous croyez prendre une décision, mais la décision s’est déjà prise de vous, vous êtes en elle sans l’avoir vraiment réalisé. Je crois aussi qu’il n’y a pas de distinction importante entre ce qui est "grand" ou "petit", mais entre ce qui est "juste" et ce qui ne l’est pas.
"Quand l’esprit est juste, le geste est juste". (Zen).
Il n’y a pas une hiérarchie entre les actions. Un geste ou un mot, les plus simples dans le quotidien, quand le moment est juste, peuvent avoir le même degré de nécessité, de perfection, conduire à la même satisfaction que l’œuvre réussie. La vie et l’art c’est la recherche de l’esprit juste.
J’ai trois tableaux que j’appelle "mes signes."
Un cercle (comme symbole de la perfection, de "ni commencement, ni fin"), j’ai laissé le cercle ouvert comme signe de non achevé, de l’imperfection. Le tableau qui ressemble à des "clous", c’est à la fois le symbole de s’ancrer et de s’arracher. "Escape from this world and return to it" (Zen). Fuis et reviens.
Cette oscillation perpétuelle entre ce movement de fuite ou d’envol et ce retour pour se fixer. Ce qui me fait penser à la phrase de Bob Wilson : "L’immobilité c’est déjà le mouvement et le mouvement c’est déjà l’immobilité". Comme la mort est déjà dans la vie et la vie dans la mort.
Le troisième tableau, je l’appelle simplement "Le chemin".
Le chemin à la recherche de l’esprit juste."

 


 

EXPERT C.E.C.O.A.

Michel Broomhead est Expert à la Chambre Européenne des Experts-Conseil en Oeuvres d'Art (C.E.C.O.A.) dont la vocation est d'être un gisement de compétence technique et humaine exploitable par les gouvernements, les organismes nationaux et européens, les entreprises publiques et privées et les particuliers, pour des missions pointues d'expertise ou d'arbitrage, dans des domaines précis, que ce soit à des fins judiciaires ou à titre d'audit.

Paris

Le Village Suisse
78 avenue de Suffren
56 place de Lucerne
75015 PARIS
tel : 06 23 17 33 80

Vendredi, samedi et dimanche
de 11h à 18h30

DEAUVILLE

7 rue Hoche
14800 DEAUVILLE
à côté de l'Hôtel Normandy
face au magasin Printemps
tel : 02 31 89 48 03

Vendredi de 15h à 18h
Samedi et dimanche
de 11h à 18h30

Contact

Deauville
Twitter @BroomheadJunker

Paris
Twitter @GalerieBJ